Sortir de la Matrice 1ère étape : Se déconditionner

Vous faites partie des millions de français qui se lèvent tôt chaque matin pour alimenter la Matrice ? Vous travaillez dur pour gagner un maigre salaire qui ne vous sert qu’à payer vos factures et vous vous faites du souci pour l’avenir de vos enfants :

  • Allez-vous toujours être en capacité de remplir le réfrigérateur ?
  • Serez-vous en mesure de leur payer des études pour qu’ils puissent s’offrir un travail plus intéressant que le vôtre ?

Vous savez, le type de travail qui appartient à ces rares privilégiés qui vous observent depuis une tour dorée en amassant des fortunes sur leur compte en banque. Ces personnes qui sont vos employeurs et qui recueillent les fruits de votre travail…

En dix ans, vous avez réussi à obtenir cinq cents euros d’augmentation (vous faites partie des rares privilégiés) ! Mais vous vivez moins bien qu’avant…

Une question : Quand allez-vous vous réveiller ? Ne vous rendez-vous pas compte que vous répondez au conditionnement pour lequel vous avez été programmé depuis votre plus tendre enfance : travailler, obéir, avoir peur, ne pas se plaindre !

Je vais faire le point avec vous. Et nous allons ensemble réfléchir comment vous allez pouvoir sortir de la Matrice qui vous broie un peu plus chaque jour.

En appliquant cette méthode, vous allez franchir la première marche afin de pouvoir vous réveiller, devenir libre, indépendant financièrement et concrétiser vos rêves.

Car ce n’est pas une vie de salarié qui pourra vous permettre de vous épanouir, ni de vous enrichir (oui, on vous a bel et bien menti) !

Programme de déconditionnement

Premièrement, pour devenir libre et indépendant, il faut avant tout se dépolluer le cerveau de toutes les toxines physiques et psychiques accumulées depuis votre enfance. Il est important d’arriver à se désintoxiquer pour retrouver la pleine conscience. Commencez donc par abandonner ces mauvaises habitudes qui vous polluent.

Voici donc ci-dessous les habitudes qu’il faut absolument changer, et par quoi les remplacer (pour ne pas subir de sensation de « manque » trop importante). Il faudra donc y aller par étapes, et selon les individus cela peut prendre de plusieurs mois à plusieurs années. L’important étant de toujours fixer son objectif et de ne pas dévier.

Les habitudes qu’il faut abandonner, et par quoi les remplacer :

La télévision

Outil de propagande par excellence, elle vous bombarde de publicités vous poussant à consommer, et vous entoure d’informations anxiogènes.

Il a été scientifiquement prouvé que la télévision a un impact direct sur l’obésité, le tabagisme, l’alcoolisme, la violence, bride les capacités intellectuelles, en bref elle vous lobotomise ! Il s’agit donc d’un véritable poison pour votre bien-être.
(Source : TV Lobotomie, livre de Michel Desmurget)

Vous ne pouvez pas vous en passer ? Commencez en premier par regarder vos émissions favorites en Replay, vous subirez moins les assauts intrusifs de la publicité, et vous pourrez choisir l’heure à laquelle vous voulez y consacrer du temps. Vous pouvez dans un deuxième temps vous demander si ces émissions vous enrichissent, vous rendent libre, heureux et intelligent ? La réponse est non ? Alors, libérez-vous ! Regardez des vidéos sur le développement personnel, des reportages, ou inscrivez-vous sur une plateforme qui délivre du contenu de qualité sans publicité. Vous pouvez également vous abonner à des chaînes Youtube qui contribueront à votre  épanouissement personnel et spirituel.

Les informations

Faites le bilan : En quoi le temps que je passe chaque matin à lire les nouvelles du jour
peut-il contribuer à mon épanouissement ? Est-ce que les informations que je regarde à la télévision ou sur mon Smartphone me font du bien, me remontent le moral ? Est-ce qu’elles m’apprennent véritablement quelque chose et me restituent-elles un compte-rendu équitable de ce qui se passe dans le monde (équilibre entre les bonnes et les mauvaises nouvelles).

Les médias de l’information vous maintiennent dans une situation anxiogène, où vous finissez par vous méfier de vos voisins, avoir peur de tout, connaître une dépression sociale traumatisante.

Ne viendrait-il pas le moment de libérer votre esprit de ces chaînes ? Le matin, au lieu de regarder votre téléphone pour avoir les dernières nouvelles d’Alsace, méditez ! Ecoutez votre être intérieur vous exprimer ses désirs, et planifiez une bonne journée où vous vous autoriserez quelques petits plaisirs sains. Des temps de calme et de bonheur rien que pour vous.
Cela fera toute la différence !

Les dernières infos, à quoi bon ? Vous verrez qu’au bout de quelques jours de sevrage, vous n’aurez pas l’impression d’être coupé du monde, mais au contraire, que vous serez en train de vous reconnecter à votre environnement d’une manière plus positive. Vous ne regarderez plus l’épicier étranger du quartier de la même manière, vous recommencerez à dire bonjour à votre voisin, vous retrouverez le sourire et aurez l’impression de sortir d’une longue micro-dépression omniprésente depuis bien trop longtemps !

Faites un jeûne des réseaux sociaux

Le monde n’a jamais été aussi connecté, et pourtant les individus ne se sont jamais sentis autant seuls. Testez une semaine sans Facebook, Twitter, Instagram, et invitez vos amis à boire un verre (de jus de fruit, bien entendu) !

De vraies discussions avec des vrais amis amélioreront votre vie et vous permettront de voir les choses d’un autre point de vue. Ce n’est pas en regardant leurs fils d’actualités acidulés ou en cliquant sur « j’aime » que vous augmenterez vos capacités à aimer votre prochain.

Après ce jeûne, vous aurez envie de moins exposer votre vie, et les réseaux sociaux ne seront plus au cœur de votre vie sociale. Car ils ne sont pas la réalité, mais ça, vous le saviez déjà depuis longtemps (n’est-ce pas ?) !

Libérez-vous des relations toxiques

Savoir appliquer le détachement dans sa vie est une richesse. Vous avez tout essayé pour sauver une relation, mais la personne en face de vous refuse de faire des concessions, vous bombarde toujours de reproches et vous détruit peu à peu ? Détachez-vous ! Rien ne vous oblige à subir cela, et cette relation destructrice ne vous mènera vers nulle part de positif.

Reprenez votre vie en main et coupez le lien ! Peu importe si cette personne soit de votre famille, la personne avec qui vous vivez ou avez des enfants, elle n’a pas le droit de vous faire du mal.

Protégez-vous, et vite ! L’étape sera difficile à franchir, mais vous ressentirez un soulagement extrême après l’avoir fait, qui sera la confirmation que vous avez pris la bonne décision et que pouvez « enfin » commencer à vous reconstruire.

Bâtissez-vous une vie spirituelle

Vous ne croyez pas en Dieu, qu’importe, chacun est libre ! Quoi que vous acceptiez comme croyance dans votre existence, vous conviendrez que l’homme n’est pas qu’un consommateur !

Notre mode de vie occidental nous fait croire que plus votre voiture sera puissante, plus votre maison sera grosse, plus votre boulot aura de responsabilités, mieux vous aurez réussi votre vie. C’est évidemment faux ! Sinon pourquoi même les familles les plus riches de ce monde divorcent, tombent dans l’alcoolisme, la drogue, les addictions en tout genre ?

Depuis que nous nous sommes déconnectés de la Nature, nous avons perdu quelque chose d’indispensable pour notre équilibre. La vraie richesse se situe à l’intérieur de chacun d’entre nous. De plus en plus de cadres supérieurs, de banquiers, de notables, abandonnent tout pour reprendre une ferme, un vignoble, pour se couper de ce monde et devenir indépendant en énergie, en nourriture ou en éducation. Ils avaient pourtant « tout pour être heureux » ! Ce désir d’indépendance croît de manière significative et la majorité de ces personnes ont réussi leur projet. Pourquoi pas vous ?

Commencez donc par vous poser les bonnes questions : Pourquoi suis-je né ici ? Quelle trace puis-je laisser positivement de mon passage (à part un pourcentage du continent de détritus en plastiques au milieu de l’océan) ?

Commencez à méditer profondément. Pour savoir comment faire, il existe de nombreuses vidéos en ligne qui vous apprendront à vous ressourcer par la méditation et à devenir peu à peu un être neuf ! Quelques minutes par jour suffiront à retrouver la paix intérieure et à faire de vous un être régénéré.

Vivez l’instant présent. Demain n’est pas encore arrivé, donc n’existe pas. Hier est déjà passé, donc n’existe plus. Si vous pensez sans cesse au passé ou au futur, vous passerez à côté de votre existence.

A chaque jour suffit sa peine. Vivez l’instant présent comme un cadeau, répandez l’amour autour de vous et vous en recevrez au centuple.

Commencez à prier. La prière a des vertus thérapeutiques reconnues, c’est un outil extrêmement puissant pour atteindre ses objectifs. Que l’on s’adresse à Dieu, à l’Univers, ou à ce que notre cœur est prêt à accueillir, les résultats seront les mêmes.

Une étude menée par des chercheurs de l’université de l’Utah a pu mettre en évidence que le fait de prier active le « Circuit de la récompense » dans le cerveau, de la même manière que la drogue ou le sexe. Cela permet de se sentir proche de Dieu et d’éprouver du plaisir à souhaiter le bien pour soi-même et pour les autres. (Source : Deseret News)

Souriez ! Le sourire a des vertus indiscutables sur la santé, de nombreuses études le démontrent. Un sourire chasse les émotions négatives, même en se forçant ! Cela combat l’anxiété et libère des endorphines, contribuant ainsi au bien-être. Votre corps produira moins d’hormones responsables du stress et du vieillissement, prolongeant ainsi peu à peu la durée de votre vie. Une personne souriante aura une influence positive sur les autres, et sa vie sociale se trouvera extrêmement enrichie.

Aimez ! Pour aimer les autres, il faut avant tout vous aimer vous-même. Il est donc
important de suivre un parcours de progression spirituelle qui permettra de se sentir mieux dans sa peau, de sentir tout simplement devenir une bonne personne. Mais n’attendez pas pour commencer à aimer ! On ne peut changer les autres, mais on peut se changer soi-même.

En adoptant une attitude compréhensive, en pardonnant, en vous mettant au service des autres, votre vie prendra tout son sens et vous vous sentirez libérés d’un poids. Vous vous mettrez en accord avec votre chemin de vie.

Abandonnez vos addictions

Cela paraît difficile, mais si vous combattez une à une toutes les addictions que l’on vous a implantées dans votre cerveau, vous libérerez véritablement tout votre potentiel. Parmi les addictions les plus courantes qui abaissent notre taux de vibrations, il y a l’alcool, le tabac, la drogue, la pornographie, la télévision et les réseaux sociaux (comme nous l’avons vu plus haut), les jeux vidéo, etc…

Si votre réaction est celle-ci : « Quel plaisir va-t-il me rester après cela ? Sachez qu’il ne s’agit que de plaisirs artificiels, qui prennent racine dans votre cerveau, pas dans votre cœur. Elles vous condamnent à terme à être totalement dépendant, dépressif, malheureux et à vous donner une  mauvaise image de vous-même, ce qui vous encouragera à compenser en prenant des doses toujours plus fortes.

Remplacez-les par les addictions du cœur, celles qui vous donnent de véritables récompenses ! Dans la famille des addictions du cœur, il y a : passer du temps de qualité avec ses proches, pratiquer un sport épanouissant, rendre service à autrui de manière désintéressée, lire de bons livres qui élèvent votre esprit. Il est temps de faire du ménage dans vos habitudes pour vous ouvrir les portes du bonheur ! Vous oublier dans l’autre est la façon de vous sentir plus accompli, alors que le Monde nous enseigne l’inverse.

Adoptez une alimentation saine et variée

Votre nourriture conditionne votre santé, vos humeurs, votre développement physique et psychique. Vous devriez donc y prêter une attention prioritaire ! Et pourtant les chiffres Insee (étude datant de 2015) sont implacables : de 35 % en 1960, la part de l’alimentation dans les ménages est tombée à 20 % en 2014. D’autant qu’à l’époque, nombre de nos aînés cultivaient eux-mêmes leur potager.

Apprenez à gérer vos dépenses

Un budget sain et équilibré vous permettra de vous sentir maître de vos dépenses, et donc l’argent prendra une part moins prioritaire dans vos préoccupations. Maître du « gaspillage zéro », vous pourrez ainsi vous permettre d’enfin pour économiser et vous autoriser des dépenses de plaisir pour pimenter votre existence : un voyage au Tibet par exemple ! Vous n’aurez plus l’impression que vous travaillez comme un fou pour nourrir un puits sans fond, qui vous broie chaque jour un peu plus. Vous vivrez selon vos besoins.

Comment procéder ? Listez toutes vos recettes et vos dépenses récurrentes, comme dans un budget standard. Soulignez en vert toutes les dépenses liées aux besoins : électricité, eau, téléphone, assurances, frais bancaires, etc., puis en rouge toutes les dépenses de confort : Internet, Netflix, Spotify, Amazon Prime, abonnement à la salle de sport, etc.

Ce que vous avez souligné en vert, vous allez chercher s’il n’existe pas une solution moins onéreuse : assurance auto moins chère, option banque en ligne avec carte gratuite, fournisseur d’électricité, en bref renégociez ou partez ! Si vous faites cela tous les ans, vous serez surpris de constater les centaines d’euros d’économies que vous pouvez effectuer chaque année !

Ce que vous avez souligné en rouge : Réfléchissez… Est-ce vraiment indispensable ?
Maintenant que je me suis désintoxiqué de la télévision, est-ce que j’ai toujours envie de
payer 192€ de redevance ? Mon forfait Internet sans la télévision et toutes ses options
pourrait passer de 49,90€ à 5, 10 ou 15€ (selon les opérateurs et les offres  promotionnelles en cours) ! Pensez aux économies réalisées, et regardez surtout l’autre face du miroir : on nous crée des besoins. Sont-ils réellement vitaux ?

Enfin, les crédits à la consommation : débarrassez-vous-en ! Les crédits sont les
ennemis de l’autonomie financière. Vous paierez bien plus cher que le prix initial parce que vous avez préféré vous endetter plutôt que de vous serrer un peu la ceinture pendant quelques mois pour pouvoir vous payer quelque chose. Du coup la conséquence est que vous devrez vous priver plus longtemps pour rembourser le crédit. Incohérent, non ?

Ne pas faire sauvagement d’achat compulsif et vous laisser séduire par les sirènes de la consommation vous sauvera de bien des ennuis.

Il y a deux crédits utiles à envisager pour un ménage moyen : le logement et le véhicule. Pas besoin de s’endetter à 33 % pour cela, un emprunt doit se réfléchir en fonction de son utilité et des moyens dont on dispose. Une Toyota Prius d’occasion fera très bien l’affaire et vous fera réaliser des économies de carburant. Nul besoin de vouloir imiter la grosse berline allemande de votre voisin.

Première étape vers la liberté : Conclusion

Commencez par l’étape la moins difficile pour vous ! Cette petite victoire vous encouragera et votre cerveau libérera de l’endorphine, grâce au « Circuit de la récompense », vous invitant à poursuivre la prochaine étape, et ainsi de suite. Le sentiment de bonheur et de plénitude qui envahira votre être sera plus fort que les drogues dont vous vous êtes débarrassés. Et je peux vous faire une promesse : une fois libéré de tout ce conditionnement, vous retrouverez le bonheur, quelle que soit votre situation. Vous serez prêt à franchir la seconde étape, qui va vous conduire vers l’indépendance affective, spirituelle et financière.

Et pour finir en beauté, voici une petite citation :

Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde.
Bouddha

 

Dans le prochain article, nous verrons les étapes concrètes à franchir pour devenir autonome financièrement. N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Publicités